Les yeux les plus blues

Partager

Télécharger les sous-titres dans votre langue

Synopsis

Movie file + ebook.
« Les yeux les plus bleus – Une histoire du peuple » suit, à travers les yeux d’une jeune femme, le fil rouge de ces trains, les souvenirs qui émergent. Grâce aux photos, animations 2D, documents d’archives, articles de journal et interviews aux protagonistes de cette aventure, une héroïque et émouvante page de l’histoire d’Italie ressorte de l’oubli.
À travers la voix et les yeux des protagonistes, qui n’ étaient âgés à l’époque que de quelques ans, nous allons revivre un voyage dans la mémoire de l’histoire d’Italie, entre passé et présent.

Pendant la Seconde Guerre mondiale l’Italie fut victime de violents bombardements. Le Sud du Pays en particulier fut très durement frappé : Rome, Latina, Cassino et Naples furent réduites en cendres, et pendant que le Nord vivait les derniers mois de guerre, le Sud expérimentait la difficile expérience de l’occupation par les Alliés.
Maladies, pauvreté et analphabétisme faisaient leurs victimes parmi les couches les plus faibles de la population : les enfants.
Entre 1945 et 1946, pendant l’après-guerre, se constituèrent, grâce à l’ U.D.I. (Unione Donne Italiane, Union des Femmes Italiennes) et au P.C.I., les « Comités pour le sauvetage des enfants », lesquels accomplirent une remarquable oeuvre de solidarité civile. Coordonnées par ces Comités, certaines familles du Nord de l’Italie, souffrant moins de faim et de privation, hébergèrent pour des périodes entre quatre mois et plus de deux ans plus de soixante-dix mille enfants du Sud, en leur sauvant la vie. Ces enfants sont nos grands-parents, ils sont notre passé. Ils viennent des bourgs romains, de Latina, de Cassino, de Naples, de la Calabre. Ils partent pour fuir la faim et le froid. En attendant, ils chantent, pleurent, disent adieu à leurs familles.
Ils vont devoir affronter un long voyage : pour les prochaines quatre mois, qui pour certaines vont devenir des années, ces enfants affamés et gelés vont être nourris et habillés, ils vont dormir dans un lit chaud, ils vont aller à l’école et ils vont jouer, « adoptés » par des familles de ce Nord lointain, moins frappé par la misère causée par la guerre.

Fiche Technique

Réalisation: Simona Cappiello
Réalisation: Manolo Turri dall'Orto
Scénario : Simona Cappiello
Montage: Manolo Turri dall'Orto
Actrice: Ilaria Vitale
Animation: Marino Guarnieri
Voix Off: Natale Ciravolo
Voix du narrateur: Nunzia Schiano
Patronages moraux: Mairie de Naples, Mairie de Modena, Fondazione Valenzi, Film Commission Campania
Production: Fondazione Gerardo Chiaromonte, ParteUtile, La città del sole
Langue originale: Italian
Genre:
Année:
Durée: 46 minutes

Inscrivez-vous à la newsletter