Vies au centre

Histoires de vendeuses à l’époque des Centres

Trailer

La donation est libre mais nous vous conseillons une donation minimum de 4€. Cette somme minimum nous permet de soutenir l’œuvre du réalisateur ainsi que la gestion de ce site.

 
By clicking the button above, I agree with the Terms & Conditions.
Paiement
Les paiements sont effectués par PayPal. PayPal accepte les paiements de la plupart des cartes de crédits.

Remboursements
Nous garantissons le remboursement mais ferons en sorte de résoudre les éventuels problèmes. Notre objectif est de vous satisfaire à 100%.

Téléchargement
Après avoir effectué la donation, le lien pour le téléchargement sera envoyé par mail. S'il n'arrive pas immédiatement, contrôlez dans les spams.

Partager

Télécharger les sous-titres dans votre langue

Synopsis

Dans le monde du commerce, le modèle “7 jours sur 7 – 24 heures sur 24” s’est affirmé définitivement à la suite de la libéralisation totale des horaires d’ouverture des magasins, grâce au décret “Salva Italia”.
Les nouveaux contrats de travail ne prévoient plus la distinction entre les jours de travail et les jours de repos et, en modifiant l’équilibre entre le temps de vie et le temps de travail, ils imposent des rythmes toujours plus frénétiques.
La quasi-majorité des employés de la grande distribution sont des femmes de 35 ans, en moyenne. De nombreuses d’entre elles sont aussi des mères qui portent le poids de la famille et de l’économie domestique, dans un pays où le budget pour le welfare diminue d’année en année.
Le documentaire VIES AU CENTRE nait du besoin de montrer la transformation du monde familial en partant d’une réflexion sur le travail féminin dans les centres commerciaux, sur leur présence désormais constante dans les périphéries urbaines (de Brescia mais aussi de toute l’Italie) et sur la possibilité d’embauches pour les jeunes à la recherche d’un emploi, en cette période de crise.
De quelle façon les projets de vie et les rêves personnels sont confrontés à des obstacles dans une période de crise économique et de fragilité sociale ?
Le film est la version définitive du projet “Histoires des vendeuses à l’époque des centres commerciaux” qui a traversé l’Italie avec 20 projections publiques. Et c’est le résultat d’un parcours partagé et ouvert de réflexion, de représentation et de narration collective.

Fiche Technique

Réalisation: Fabio Ferrero, Nicola Zambelli
Audio post-production: Vasco Fondra
Sujet: Andrea Paco Mariani
Bande originale: Luca Figliuoli
Bande originale: Malafemmina
Langue originale: Italian
Sociétés de production: Smk Videofactory
Genre:
Année:
Durée: 76 minutes